Frédéric Reculeau : “On lui demande un niveau d’exigence, un investissement peut-être plus important que ce qu’il produisait ces dernières saisons à Bordeaux”

    Michael Nilor

    Pour Ouest-France, le coach d’Avranches, Frédéric Reculeau a évoqué ce qui changera pour Michaël Nilor qui passe de la réserve des Girondins, qui évolue en National 3 à Avranches, qui évolue en National. « Quand on passe d’une réserve de club professionnel à un club amateur, il y a un changement de statut. On lui demande un niveau d’exigence, un investissement peut-être plus important que ce qu’il produisait ces dernières saisons à Bordeaux. Pour nous, c’est un joueur professionnel alors que lui se considérait encore comme un joueur en post-formation en arrivant […] Sa timidité ?  Au début, il n’était pas en phase avec ce qu’on attendait. Mais on a fait des mises au point et ses attitudes sur le terrain et dans le vestiaire sont meilleures. Il arrive à être plus dans l’échange. C’est à lui de continuer dans ce sens ».

    Ouest-France