Jean-Claude Abeddou : « On fait dans l’économie, au maximum, mais il n’y a aucune prise de risque »

Raoul Bellanova

L’ancien scout pour Benfica, Jean-Claude Abeddou, s’est exprimé pour Winamax sur le fait que des clubs, comme les Girondins de Bordeaux, gagneraient plus à s’ouvrir à certaines régions du monde, pour faire des paris sur des joueurs peu chers et à fort potentiel.

« Demain, si l’OM a 25 millions à claquer, je ne pense pas qu’ils les mettront sur un joueur qui joue à Santos. Ils vont les mettre sur Strootman, sur un joueur déjà connu ou plus ou moins confirmé, car ça les rassure. Ils n’iront pas les mettre sur un jeune Mexicain ou un Colombien. Les clubs sont frileux en général. Ils ne regardent que les CV, ils se disent « Ah tiens, il a joué au Milan AC ! », même si le mec n’est jamais sorti de la réserve. C’est ce qu’a fait Bordeaux avec Bellanova par exemple. On fait dans l’économie, au maximum, mais il n’y a aucune prise de risque ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des