Jean-Claude Abeddou : « À Bordeaux, je vois peu de personnes qui connaissent le football. Eduardo Macia, à la limite »

Eduardo Macia et Frédéric Longuépée

L’ancien scout pour Benfica, Jean-Claude Abeddou, s’est exprimé pour Winamax sur la politique de trading des clubs français, en parlant notamment des Girondins de Bordeaux.

« Je pense que c’est la bonne voie, oui. Je pense que certains clubs comme l’OM ou Bordeaux auraient pu s’inspirer de ce qu’a fait Benfica à l’époque, qui avaient une manne infinie de recruteurs à travers le monde. Benfica, à l’époque, ça bossait très, très bien. Ça ne tient qu’à ça, au final : bien bosser. Bosser bien ? En fait, c’est simple. Quand tu es dirigeant d’un club, il faut bien t’entourer, avec des gens qui connaissent le football. À Bordeaux, je vois peu de personnes qui connaissent le football. Eduardo Macia, à la limite, oui. Globalement, ces gens s’entourent de leurs amis plus que des pros. Après, peut-être qu’ils maîtrisent les finances, le marketing, mais pas forcément le foot. À l’OM, il y a Zubizarreta, bien sûr. Mais est-ce le bon profil pour l’OM ? Jacques-Henri Eyraud, ses compétences sont réelles, mais elles ne sont pas dans le football. Il est sûrement doué sur beaucoup de choses, mais en termes de réseau et de recrutement, je suis pas sûr qu’il ait ce qu’il faut pour faire avancer l’OM sur la durée. À l’inverse, tu as Lille, avec Luis Campos, Marc Ingla, qui ont des compétences très spécifiques et liées au foot. Dans le foot, il n’y a pas de miracle. Si tu bosses bien, avec des gens qui savent ce qu’ils font, ça finira par rouler. Pour revenir sur L’OM, ça va un peu mieux au niveau de la formation, ils ont passé la seconde. On verra ça dans quelques années j’espère. Il n’y a pas que du négatif ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des