Nicolas Sahnoun parle de la rivalité entre Toulouse et les Girondins sur le recrutement des jeunes en formation

Loic Bessile

Nicolas Sahnoun, à la question de savoir s’il y avait une rivalité entre Toulouse et Bordeaux sur le recrutement au niveau des jeunes, a répondu à Sud Ouest.

« On ne va pas se mentir : sur les meilleurs jeunes, la rivalité est économique est aucun des deux clubs ne jouent dans la cour des Lyon, Monaco, Lille, Paris. Ici, la volonté est de recruter en majorité dans la région. Nous avons beaucoup de joueurs d’Occitanie, mais nous avons aussi des Aquitains, à l’image d’Anthony Rouault (18 ans) qui est avec l’effectif pro et est originaire d’à côté de Marmande (Saint-Colomb-de Lauzun). En post-formation, on a récupéré cet été aux Girondins Sacha Semaoun, très intéressant comme eux avaient récupéré Alexandre Lauray et Loïc Bessilé, qui a beaucoup de qualités. Ce sont des choix personnels : l’intérêt selon les postes est que ces garçons trouvent aussi du temps de jeu ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des