Florian Brunet : « Je n’ai jamais eu autant l’impression de parler dans le vide qu’avec lui… »

Frédéric Longuépée

(Photo by NICOLAS TUCAT / AFP)

Au sujet des divergences de points de vue entre les Ultramarines et Frédéric Longuépée, Florian Brunet, questionné par 20 minutes, a donné son ressenti. « Je n’ai jamais eu autant l’impression de parler dans le vide qu’avec lui et cela dès notre premier rendez-vous. Avant, on était très régulièrement en contact avec ses prédécesseurs. On s’appelait au moins une fois par mois voire plus. Lui, il n’a même pas voulu me donner son numéro au départ et il nous met au même niveau que les sponsors. Il n’a de cesse de parler d’une ‘expérience stade’. Il nous parle du club comme d’une marque. Non, c’est un club de football historique. Ici rien n’est à vendre, ni notre nom, ni nos couleurs, ni notre scapulaire ». Plus que e discours, le représentant du principal groupe de supporters des Girondins pointe un manque de prise de responsabilités, comme lors de l’affaire de la billetterie, où Antony Thiodet a été envoyé au front. « Qui monterait au créneau pour défendre le club aujourd’hui s’il le fallait ? Un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre. Par exemple sur l’histoire des places, ils ont envoyé le responsable billetterie au front. Ce n’est pas normal ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des