Michel Pavon : « C’était même les gens du club qui voulaient nous maquiller… Disons que c’était une bande de copains qui a gagné »

Michel Pavon

Photo FCGB

Michel Pavon a été deux fois finaliste de la Coupe de la Ligue en 1997 (Strasbourg) et 1998 (Paris), mais a perdu les deux finales. En revanche, il a été Champion de France 1998-1999 avec les Girondins de Bordeaux, le seul titre à son palmarès professionnel. L’ancien milieu bordelais est revenu sur ces moments, pour Le Point.G.

« Ça manque parce que c’est un trophée… Ce que je souhaitais dans ma carrière, c’était écrire une ligne dans mon palmarès. C’est là où on est fier de ce qu’on a fait. Mais je préfère avoir la ligne que j’aie plutôt que la Coupe de la Ligue. Le soir du titre, le stade faisait 32-33000, il y avait 40000 personnes à 4 heures du matin. C’est fabuleux, il n’y a pas d’autre mot. Personne ne peut comprendre à part des sportifs ou des gens qui ont des victoires extraordinaires, ces gens-là peuvent comprendre ce qu’on ressent. Il y a des émotions dans la vie qu’on n’a plus. Il ne faut pas croire que ce n’est que les joueurs ou que le staff, il y a tellement de personnes qui travaillent au club et qui se donnent pour que les joueurs soient au mieux ; c’est un tout. C’était même eux qui voulaient nous maquiller, nous faire des choses un peu… Non, disons que c’était une bande de copains qui a gagné ».

Le Point.G – GoldFM

Retranscription Girondins4Ev

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des