Jérôme Alonzo : « Ce n’est pas une bonne idée, un pour « l’ennui » et parce que Bordeaux n’est redevenu le grand Bordeaux »

Giroud

Lors du mercato estival, Jérôme Alonzo avait expliqué que s’il avait été Olivier Giroud, il ne serait pas allé aux Girondins de Bordeaux, estimant qu’au FCGB, « on s’ennuyait » (lire ICI). L’ancien portier a réagi à ses propos, les précisant.

« Parce que je pense qu’aujourd’hui, et pour connaître très bien Olivier, je pense que ce n’est pas encore un challenge qui est fait pour lui. Et la preuve c’est qu’il n’a pas donné suite, il n’y a pas eu un début de quart de négociation. Olivier Giroud est un joueur qui quoi qu’on en dise en plus, écoutez bien ce que je dis, ce n’est pas seulement pour Bordeaux, tout ce que l’on dit sur le Matmut Atlantique, quand tu es habitué aux stades en Angleterre où tous les dimanches devant 45 000 personnes, à mon avis, il peut vite se pendre aux poteaux. Ce n’est pas péjoratif, c’est la vérité. Il y a aussi un truc, c’est que la France pour Olivier c’est compliqué. Tu sais bien le rapport qu’ont les français avec lui. Olivier, qui est un ami aussi, est un personnage clivant : ou tu l’aimes, ou tu ne l’aimes pas du tout. Pour le coup, chaque émission que je fais sur Giroud, je le défends parce que je trouve totalement injuste le traitement qu’il reçoit de la part des français. Et tu imagines être sifflé un match sur deux quand tu joues un match à l’extérieur ? Quand tu es Champion du monde, quand tu es 3ème ou 4ème meilleur buteur de l’histoire des Bleus… Mais quel pays ingrat on est quand même, c’est un truc de fou ! Donc oui, je disais, ce n’est pas une bonne idée, un pour « l’ennui » et parce que Bordeaux n’est pas redevenu le grand Bordeaux. A ce titre, d’ailleurs, je pense que Bordeaux n’y a pas pensé. Et de deux, parce que je ne pense pas qu’Olivier ait envie de revenir jouer en France ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des