Serge Dubeau : « Au départ, cela manque beaucoup. Les samedis et dimanches, on se demande ce qu’on va faire « 

Serge Dubeau

Pour Le Point.G, Serge Dubeau, ancien médecin historique des Girondins de Bordeaux, est revenu sur son « changement de vie », lui qui est redevenu un médecin dit « normal ».

« Oui bien évidemment, le passage a été très difficile. C’est toujours très difficile, déjà, de se retrouver dans un endroit pratiquement clos qu’est un cabinet médical, alors que tous les matins je me déplaçais. J’allais au Haillan, je rencontrais une équipe médicale (kinés, podologues, psys, cardiologues, etc) ainsi qu’un staff technique. C’était autre chose que d’arriver dans un cabinet comme aujourd’hui où, j’ai moi, moi, et que moi. Et mes patients. C’est vrai que c’est complètement différent. Mais bon, aujourd’hui, ça me plait aussi ce que je fais, il n’y a aucun souci. Il y avait également les samedis et dimanches où j’étais habitué à partir à Lescure ou un autre stade en France. Au départ, cela manque beaucoup. Les samedis et dimanches, on se demande ce qu’on va faire […] Cela manque énormément de ne pas être dans une équipe, un collectif. Je crois être quelqu’un qui aime bien la compagnie, que ce soit dans le cadre professionnel ou non, mais dans ce cas-là c’était toujours très agréable de pouvoir échanger sur les données médicales, scientifiques, sportives, techniques. C’est le fait, comme tout le monde, d’avoir un travail en équipe, à l’inverse d’un travail comme aujourd’hui où je suis seul dans mon bureau, avec mes patients ».

Le Point.G

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des