Laurent Koscielny : « Si on arrive à progresser entre notre première journée et la 38ème, ce sera déjà un point positif »

Laurent Koscielny

Tout le monde sait et Laurent Koscielny également que Paris dans un grand jour n’a pas d’égal en France et est la meilleure équipe du championnat. Cependant, on peut se poser la question de savoir si Bordeaux doit aborder cette rencontre face à Paris comme elle l’a fait avec Brest, Metz ou Amiens.

« (sourire) Comme je l’ai dit aux joueurs, notre championnat c’est Amiens, Brest, Nantes, c’est là où il faut qu’on prenne le plus de points possibles. Les matches contre Lyon ou Paris, ce sont des équipes qui ont des ambitions très élevées, vis-à-vis du titre. Ce n’est pas notre championnat. Nos résultats nous permettent d’arriver sereinement contre le PSG, en n’ayant aucune pression du résultat. Ça doit nous permettre d’être le plus positif possible, continuer à faire notre travail tactique et de circulation de balle, et surtout prendre du plaisir […]Oui, les joueurs l’entendent ce discours, il faut qu’ils l’entendent. Avec l’effectif qu’on a, on a un groupe de qualité, un groupe jeune. Il faut rester humbles. On ne va pas se dire qu’on va jouer les places européennes. C’est un nouveau cycle qui démarre ici, ça demande du temps. Mais voilà, on a commencé depuis août, avec ces matchs, ces résultats positifs, ça nous permet de travailler dans la sérénité, d’emmagasiner de la confiance. Les jeunes apprennent au quotidien, les week-ends. On verra à la fin quelle sera notre position mais si on arrive à progresser entre notre première journée et la 38ème, ce sera déjà un point positif ».

Retranscription Girondins4Ever

https://www.facebook.com/girondins/videos/519366012208926/

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des