Marc Planus : “On ne peut pas se séparer avec le club, j’y suis lié à vie, c’est comme ça. J’en suis fier”

    Marc Planus

    Marc Planus, sorti du système du football, a donné de ses nouvelles et notamment ses activités actuelles.

    « J’ai commencé au départ une formation d’entraineur avec Johan Micoud et Matthieu Chalmé au départ, et au bout de 3-4 mois je me suis aperçu que c’était peut-être trop frais pour moi, et qu’il fallait que je prenne un peu de recul par rapport au football. Je n’ai jamais caché ma passion pour l’architecture pendant ma carrière. Je me suis documenté, j’ai voyagé à travers l’Europe pour rencontrer les gens dont j’aimais beaucoup le travail ».

    Evidemment, les Girondins de Bordeaux restent en lui, et l’ancien défenseur central a expliqué que d’avoir fait sa carrière au FCGB était un rêve, réalisé.

    « J’ai réalisé mon rêve de gosse. J’étais bordelais de naissance et on ne rêve que d’une chose, c’est de jouer dans le club de sa ville. J’ai été heureux parce qu’en plus d’avoir appris le football aux Girondins, j’ai été éduqué aussi, c’est ma deuxième famille. C’est ce que j’expliquais à certains salariés que je croise occasionnellement parce que je ne vais pas souvent au Haillan, on ne peut pas se séparer avec le club, j’y suis lié à vie, c’est comme ça. J’en suis fier. Ce n’est pas quelque chose que je réfute. Si je devais résumer mes années aux Girondins, ce serait une deuxième famille ».

    ARL

    Retranscription Girondins4Ever