Commotion cérébrale pour Jorris Romil le week-end dernier, qui consultera demain un neurologue

Jorris Romil

Passé une saison par le centre de formation des Girondins de Bordeaux, Jorris Romil est sorti (sur civière, minerve au cou) en première période de la rencontre entre Valenciennes et Niort le week-end dernier. L’ailier percuté par-derrière par Passi, souffre d’une commotion cérébrale et avait été conduit à l’hôpital afin que son état soit surveillé. Désormais, il doit suivre un protocole bien précis puisqu’il a perdu connaissance après ce choc. S’il va mieux aujourd’hui, il consultera demain un neurologue

Le médecin du VAFC, Marc Chasselat, s’est exprimé dans La Voix du Nord sur le cas de l’ancien bordelais. « Il faut veiller à la rectitude du crâne. On protège les cervicales et la tête. Souvent, les protocoles sur commotion cérébrale ne sont pas bien respectés, par méconnaissance des examens ou parce que les joueurs ou entraîneurs insistent pour reprendre le jeu. Quand le VAFC se déplace, il n’y a pas de médecin mais on a sensibilisé les kinés sur ce point. On passe à côté d’une grande quantité de commotions cérébrales légères dans le foot et qui peuvent avoir des répercussions plus tard ». 

Il sera arrêté quoi qu’il arrive une semaine, et cet arrêt pourra être prolongé.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des