Benoit Costil : « Il y a eu beaucoup de supériorité numérique sur nos latéraux. C’est peut-être que nos milieux excentrés doivent revenir plus, faire plus d’efforts »

Benoit Costil

Benoit Costil a tenter d’expliquer pourquoi cette rencontre des Girondins de Bordeaux face à Brest n’a pas été facile, avec notamment des latéraux bordelais dépassés numériquement parlant par leurs adversaires.

« Sur les deux matches, il y a eu beaucoup de supériorité numérique sur nos latéraux. C’est peut-être que nos milieux excentrés doivent revenir plus, faire plus d’efforts. On pense à attaquer, c’est bien, mais il faut aussi penser à défendre, partir d’un peu plus loin. Maintenant, je noterai aussi qu’on n’a aucun match facile, et cela fait deux ans et demi que je suis ici pour le voir. Ça s’est vérifié l’année dernière, cette année. On joue des promus, mais les promus, ce sont des joueurs qui… J’en viens, donc c’est facile pour moi d’en parler, ce sont de bons footballeurs. Brest, quand vous regardez, tous les joueurs viennent de Ligue 2. Leurs deux recrues viennent de Ligue 2, mais ce sont des bons joueurs, il y a des bons joueurs en ligue 2 aussi qui peuvent vous mettre en danger. Ce sont des clubs qui travaillent très bien, avec des entraineurs qui sont compétents et qui peuvent mettre en danger les Girondins de Bordeaux comme n’importe quelle équipe. Je le répète depuis un moment, on n’a aucune marge, tous les matches sont difficiles. C’est comme ça, nous, on va cravacher pendant 38 matches. On ne peut pas être dans la gestion ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des