Paulo Sousa : “J’ai monté le ton cette semaine parce que je suis comme cela, exigeant avec moi-même et avec les autres”

    Paulo Sousa

    Paulo Sousa vient de passer en conférence de presse, avant la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le Stade Brestois. Voici ses principales déclarations.

    « J’ai monté le ton cette semaine parce que je suis comme cela, exigeant avec moi-même et avec les autres. Je cherche toujours à apprendre des choses à mes joueurs. »

    « Il faut être équilibré. Dire ce qui n’a pas fonctionné mais aussi rester dans le positif. Cette semaine, j’ai senti qu’il fallait rappeler à l’équipe la nécessité d’être exigeant et de donner plus que 100%. »

    « Brest n’a perdu qu’un match et n’est pas facile à battre. Il faut être exigeant, concentré et tout donner si nous voulons prendre les trois points. »

    « Leur organisation offensive est claire. Ils ne font pas beaucoup d’erreurs dans les premières passes car Ils jouent dans la verticalité. »

    « Je n’ai pas l’impression que nous soyons assez solide défensivement. Laurent Koscielny a apporté de l’expérience et de la confiance… Pablo est un des meilleurs défenseurs du championnat. Vuka Jovanovic progresse mais au niveau de l’organisation collective, il y a encore des progrès à faire. Plus nous défendrons haut et meilleurs nous serons. »

    « Face à Metz, nous avons défendu très haut pendant les 20 premières minutes et nous avons été très bons. Après, nous avons arrêté et nous avons donné plus de possibilités à l’adversaire. »

    « Les 20 premières minutes de Metz correspondent à ce que je veux mais pour changer les mentalités et les habitudes, il faut du temps, beaucoup de temps. L’objectif est que cela devienne naturel. »

    « Avec trois matches dans la semaine, la rotation est obligatoire. Il y a quelques blessures et je dois éviter d’en avoir d’autres. »

    « Ceux qui partent en sélection travaillent différemment. Les exercices, l’intensité, les voyages, tout est différent et nous devons en tenir compte. »

    « Paul Baysse et Cafu se sont bien réintégrés. Ils travaillent normalement. »

    «  François Kamano doit être respecté mais le club est plus important que n’importe quel joueur. Tous les joueurs ont leur chance s’ils me montrent qu’ils peuvent apporter quelque chose. »

    « Les supporters sont l’âme du club, ils payent leur billet. Ils sont les plus importants. Ils donnent leur avis sur les joueurs, c’est normal. »

    « Aurélien Tchouameni n’a pas beaucoup joué en fin de saison dernière avec sa blessure. Il a donc besoin de temps pour revenir, progresser offensivement et dans la vitesse d’exécution. Il est ouvert et travaille bien. »