Alexandre Mendy : “Ma blessure a été un tournant mais même sans, je pense qu’on aurait essayé de me faire partir”

    Alexandre Mendy

    Prêté au Stade Brestois pour la saison, Alexandre Mendy, qui était dans le groupe des “lofteurs” revient sur sa mise à l’écart avec d’autres joueurs. “Je m’y attendais car je n’avais pas reçu le programme d’entraînement, ni un appel du coach ou des dirigeants. Mais je n’ai jamais été inquiet sur mes capacités. Je sors de six bons mois (à Guingamp), qui m’ont fait du bien. Ma blessure (décembre 2017) a été un tournant mais même sans, je pense qu’on aurait essayé de me faire partir. Avant, je commençais à m’imposer, j’avais la confiance du coach (Jocelyn Gourvennec). Ces mois de convalescence m’ont renforcé mentalement, j’ai pu voir sur qui compter, ma famille, mes proches, mais peu de monde dans le milieu du foot”.

    Certains de ses compagnons de “loft” sont partis, d’autres sont encore au club comme Paul Baysse, Jonathan Cafu ou Younousse Sankharé. Certains joueurs avec qui il garde le contact. “Oui, la plupart ont pu réintégrer le groupe. Je ne comprends pas ce qu’on reproche à Younousse (Sankharé, mis à pied). C’est un super joueur, il a tout mon soutien”.