Rolland Courbis : “Si on me propose quelque chose, j’écoute. J’ai toujours le challenge de Caen en travers de la gorge”

    courbis

    Pour So Foot, Rolland Courbis, qui n’a plus entraîné depuis 2016 lorsqu’il était entraineur du Stade Rennais, si l’on excepte son passage à Caen l’an passé comme co-entraineur, évoque son avenir et s’il recherche un poste d’entraineur. “Non, mais si on me propose quelque chose, j’écoute. J’ai toujours le challenge de Caen en travers de la gorge. Je suis superstitieux, et il y a 20 ans, j’ai loupé un titre de champion de France avec Marseille qui aurait sans doute changé ma carrière d’entraîneur. Alors bien sûr, on aurait pu mieux négocier les deux matchs contre Bordeaux. À l’aller, on se fait égaliser à la 93e minute, et au retour, Luccin se fait massacrer par Benarbia, mais veut s’accrocher et refuse de sortir. Résultat, on prend 3 buts en 12 minutes dans son secteur. Mais bon, on ne peut pas lui en vouloir, il voulait rester sur le terrain. En plus, comme d’habitude, la finale de la Coupe de la Ligue a faussé le championnat. Lens la gagne, mais quatre jours avant, ils accueillent Bordeaux en championnat. Ils n’avaient pas perdu un seul match à domicile depuis le début de la saison, et ils en prennent 4. Depuis, je proteste contre la date de la finale de cette Coupe, mais je ne suis pas assez persuasif. Dans ma carrière, les challenges qui m’ont le plus tenu à cœur, c’était celui de Caen et être champion de France. Donc là, sincèrement, j’ai les boules”.

    Après son départ de Caen et l’échec du challenge qu’il s’était fixé, aucun club ne l’a contacté depuis. “Non. Mais si une sélection africaine avec un projet intéressant me contacte, pourquoi pas ?”.