Grégory Bourillon : “On voit un début de match tonitruant des bordelais et bizarrement, au bout de vingt minutes, le néant”

    bandicam 2019-09-16 20-35-38-830

    Grégory Bourillon, actuellement libre de tout contrat, s’est exprimé sur la victoire des Girondins de Bordeaux face à Metz, lui qui était au stade.

    « J’étais au match justement, et je comprends ce qu’il veut dire Paulo Sousa quand il dit qu’il n’est pas content de la prestation de ses joueurs. On voit un début de match tonitruant des bordelais, où ça combine, ça prend les espaces, ça se projette… Et bizarrement, au bout de vingt minutes, le néant, ils s’arrêtent de jouer, reculent, et laissent la possession à Metz. Alors que voilà, Bordeaux a quand même le talent pour prendre le match à son compte… C’est vrai que je suis resté un peu sur ma faim parce que quand tu mènes 2-0 au bout de dix minutes tu te dis que le match va être facile, tu vas prendre des risques, tu vas tenter des choses… Et là, ça a été complètement l’inverse. Sans Laurent Koscielny derrière qui a été monstrueux, qui a coupé toutes les trajectoires et tous les centres dangereux, ils auraient pu se mettre en difficulté alors qu’ils avaient le match dans la poche au bout de dix minutes ».

    BeIN Sports

    Retranscription Girondins4Ever