Gaëtan Laborde : « C’était clair qu’il ne me faisait pas confiance. Même mes coéquipiers m’en parlaient. Il a déclaré plusieurs fois qu’il n’avait pas d’attaquants »

Gustavo Poyet et Gaetan Laborde

Gaëtan Laborde, pour So Foot, s’est souvenu de la réaction de Gustavo Poyet en conférence de presse d’après match, après son départ des Girondins de Bordeaux.

« Le problème, il était surtout entre le coach et les dirigeants. Moi, j’ai fait les choses dans les règles. Montpellier et Bordeaux se sont mis d’accord. Après, je me suis mis d’accord avec le club, j’en ai informé le président de Bordeaux. Le lendemain matin, le coach m’appelle: “Mais, t’es où?” Je lui explique alors la situation: “Le président de Bordeaux m’a donné le feu vert.” En fait, c’était plus profond : entre le coach et les dirigeants bordelais, il y avait un gros malaise ».

Mais est-ce que Gustavo Poyet comptait vraiment sur lui au final ?

« Quand tu commences tous les matchs sur le banc, alors que tu fais des super séances et des super entrées… C’était clair qu’il ne me faisait pas confiance. Même mes coéquipiers m’en parlaient. Il a déclaré plusieurs fois qu’il n’avait pas d’attaquants. Titulariser lors de notre entrée en lice en Ligue Europa Younousse à la pointe de l’attaque… C’était une petite guerre entre lui et les dirigeants, et je pense que j’en ai fait un peu les frais. Finalement, j’ai joué ce match au tour suivant et j’ai marqué un doublé, mais l’issue, c’est qu’il fallait que je parte ».

So Foot

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des