Jaroslav Plasil : « Forcément, quand on arrive à un certain âge, on est peut-être plus regardé, plus pointé du doigt quand ça ne va pas… »

Jaroslav Plasil

Pour Le Point.G, Jaroslav Plasil a évoqué sa relation avec les supporters des Girondins de Bordeaux lors de ses dernières années, lui qui fut critiqué par une partie d’entre eux. Il n’y prêta pas réellement attention lorsqu’il fut encore joueur, mais revient tout de même sur ces critiques trois mois après l’arrêt de sa carrière.

« Forcément, il y a eu des hauts, des bas, mais cela fait partie du football. Après, forcément, quand on arrive à un certain âge, on est peut-être plus regardé, plus pointé du doigt quand ça ne va pas. J’ai toujours essayé de répondre présent sur le terrain. Des fois, forcément, on est moins bien, ou pas bon du tout, ou très bon, ou moyen… Cela fait partie du football, mais j’ai toujours donné le maximum. Les gens qui sont un peu négatifs, qui essayent de descendre les joueurs, c’est leur choix. Maintenant, j’ai toujours essayé de faire abstraction de tout ça et au contraire, d’amener le club où il doit être, c’est-à-dire le plus haut possible, dans les 5 premiers. C’est le club qui le mérite et qui doit vraiment être dans les cinq premiers ».

Retranscription Girondins4Ever du Point.G épisode 3, avec GoldFM

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des