Paulo Sousa : « Je le dis souvent à mes joueurs : tout est dans l’attitude. On ne peut pas pointer du doigt les autres. Non, les choses viennent toujours de toi »

cruyff_0

Paulo Sousa a connu le ils de Johan Cruyff lors qu’il était au Maccabi Tel-Aviv, mais il a également connu Johan Cruyff lui-même. L’entraineur des Girondins de Bordeaux confié ce que lui a apporté cette légende du football. 

« Quand je suis arrivé, je le connaissais déjà par l’intermédiaire de l’UEFA, parce que j’y ai travaillé pendant six ans quand j’étais avec la Fédération Portugaise de football. Il a participé à des séminaires techniques pour les entraîneurs et j’ai eu l’occasion de le croiser. Ce qui se remarquait le plus chez lui, c’était la clarté de ses idées, qui étaient pourtant très complexes. Son charisme. Sa capacité de penser ‘je sais que c’est ainsi et pas autrement’. Et avant lui, il y avait Rinus Michells. Ensuite, bien sûr, Cruyff a bu tout ça… Je le dis souvent à mes joueurs : tout est dans l’attitude. On ne peut pas pointer du doigt les autres. Non, les choses viennent toujours de toi. Le développement de n’importe quel pays est également dans ce sens selon moi, nous ne pouvons pas attendre les politiciens, nous devons attendre de nous-mêmes, parce que nous pouvons toujours faire quelque chose. Le problème est que la plupart des leaders, pour pouvoir diriger comme ils le veulent leur pays ou leur entreprise, parfois ils atrophient ton intelligence et ton attitude. Aujourd’hui, nous avons les moyens de n’avoir besoin de personne, nous avons besoin de nous-mêmes pour offrir de très bonnes choses aux autres et à notre pays […] J’ai retiré de Johan Cruyff son charisme, sa confiance et sa passion pour le football, qui est l’élément le plus important de notre vie. C’est un langage super puissant. Le problème, c’est que beaucoup de gens n’en ont pas conscience. Quand tu l’as, tu peux la diriger de manière positive ou négative et j’essaie d’offrir un peu de ce que la vie m’a donné... ».

Tribuna Expresso

Traduction Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des