Paulo Sousa : “Nous ne pouvons pas plaire à tout le monde, Jésus-Christ n’a pas pu le faire non plus…”

    Paulo Sousa

    Paulo Sousa a été questionné sur sa manière de diriger un équipe. Voici la réponse du technicien des Girondins de Bordeaux.

    C’est essayer d’être le plus cohérent avec moi-même, avec mes propres décisions. Être moi-même. Parce que si je veux être quelqu’un d’autre, je ne vais pas être cohérent et je vais faire encore plus d’erreurs. J’essaie d’être le plus cohérent possible avec mes idées et mon style de contact avec les gens. Nous ne pouvons pas plaire à tout le monde, Jésus-Christ n’a pas pu le faire non plus… Augusto Cury a un livre qui fait un parallèle avec tout ce qu’est Jésus Christ dans cette vie et a des commandements spectaculaires […] C’est super dur dans un vestiaire. Une équipe de football est une micro-société où il doit y avoir un minimum de règles, parce qu’il y a différentes personnalités et cultures. Il doit y avoir une ligne directrice qui permette la coexistence de tout le monde. Avec le temps, mes joueurs se rendent compte que toutes mes décisions sont pour l’équipe, pour qu’on puisse gagner et qu’on puisse regarder de l’intérieur un match par notre travail. Mais surtout, il y a de la cohérence dans mes décisions au sein de notre objectif, qui est de gagner et de voir le meilleur football possible, avec les meilleurs joueurs, en essayant de donner à chacun la possibilité d’exprimer son potentiel […] Je dirige beaucoup par la franchise. Personne n’aime être exposé, mais il y a des moments où l’on doit s’exposer, parce que notre leadership passe par l’exemple que nous donnons. Il passe par nous-mêmes. Petit à petit, cela se voit et ceux qui n’aiment pas pouvoir participer à ce processus peuvent se mettre à l’écart”.

    Tribuna Expresso

    Traduction Girondins4Ever