Joe DaGrosa : “Je me sens plus proche de Nicolas Florian. On peut avoir des discussions très franches, sans que j’aie l’impression d’être en train de m’adresser à l’Assemblée Nationale…”

    DaGrosa et juppé
    (Photo by NICOLAS TUCAT / AFP)

    Pour Get French Football News, Joe DaGrosa est revenu sur les problèmes de communication avec les autorités publiques locales à Bordeaux, concernant le travail nécessaire qui devait être fait au stade Matmut Atlantique. Il revint également sur ses relations avec Alain Juppé et le nouveau maire de Bordeaux, Nicolas Florian.

    “Pour commencer, il y a toujours des difficultés, il y a tellement de choses en jeu, il faut essayer de faire au mieux avec nos associés. Nous considérons la ville de Bordeaux comme notre partenaire et de temps en temps il y a quelques incompréhensions. Dans mon commentaire sur Twitter, j’essayais de sortir de l’impasse et amener l’attention au plus haut niveau sur le fait que nous avions besoin de leur aide. Dans ce sens, Nicolas Florian n’aurait pas pu faire mieux. J’ai eu l’opportunité de rencontrer et de passer du temps avec Alain Juppé et Nicolas Florian et je dirais ceci : Alain Juppé est un personnage extrêmement important, je n’ai jamais eu le sentiment de rencontrer mon meilleur ami mais je voyais quelqu’un que je respectais et qui faisait tout dans le plus grand intérêt de sa ville, ce que je respecte. Dans le cas de Nicolas Florian, même si Alain Juppé parlait anglais ce qui facilitait grandement la communication, je me sens plus proche de Nicolas Florian parce que je le perçois comme un ami du club qui ne souhaite que le meilleur pour le club et la ville. C’est quelqu’un avec qui on peut travailler, avec qui on peut avoir des discussions très franches, sans que j’aie l’impression d’être en train de m’adresser à l’Assemblée Nationale. Je discute avec quelqu’un qui veut m’aider à résoudre un problème, donc je l’aime beaucoup. Mais j’ai toujours eu un immense respect pour Alain Juppé et c’était un vrai plaisir de le rencontrer”.

    Traduction par Antoine Delaunay, pour Girondins4Ever