Philippe Fargeon : « L’Europe ? C’est trop prématuré. Le club se cherche encore, on vient de finir le mercato »

Philippe Fargeon

Philippe Fargeon s’est exprimé sur les prochaines échéances des Girondins de Bordeaux, qui recevront trois fois sur quatre en septembre.

« C’est toujours délicat et on le sait bien. Enchaîner deux matchs à la maison, c’est délicat à gérer car on s’imagine déjà qu’on va avoir 6 points et même un match devient alors compliqué. Aujourd’hui, ils ont montré qu’ils étaient capables de sortir, comme ils l’ont fait à Lyon. Maintenant, il va falloir qu’ils soient capables d’aller de l’avant, parce que c’est chez soi que l’on doit prendre des points. Quand on veut jouer l’Europe, il faut gagner à la maison et essayer de faire au moins un match nul à l’extérieur. Avec ça, vous accrochez de beaux résultats et vous êtes dans les 5 premiers. C’est la base ».

Après ce bon début de saison, et si le mois de septembre est réussi, pourrait-on parler d’Europe ?

« C’est trop prématuré. Le club se cherche encore, on vient de finir le mercato, il n’y a même pas 24 heures. Faisons le point sur toutes les contingences, sur les joueurs qui restent, ceux qui sont contents d’être là, ceux qui sont arrivés au dernier moment… Là il y a une période de flottement qui va s’opérer dans tous les clubs. Sauf Bordeaux, puisqu’il n’y a pas eu de changement sur la fin, mais qui peut durer pour certains clubs encore trois semaines ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des