Carol Rodrigues : “Ma première intention n’était pas de rester en France”

    Carol Rodrigues

    Carol Rodrigues, l’ancienne attaquante des Girondins de Bordeaux, s’est exprimée sur son choix de rejoindre Dijon dans LusoJournal.

    « Ma première intention n’était pas de rester en France. Mais j’ai eu une très bonne discussion avec Yannick Chandioux, le coach. Il m’a convaincue de venir. En plus, j’ai eu deux ans à Bordeaux où je n’ai pas pu montrer grand-chose à cause d’une blessure au genou la première année. Et sur la seconde année, je n’ai pas eu beaucoup d’opportunités de jouer. C’est la principale raison de ce changement. J’ai besoin de temps de jeu, de montrer pourquoi je suis venue dans le football féminin français […] Maintenant, à Dijon, je dois réellement utiliser mon français. Car à Bordeaux, avec Erin (Nayler) et Kathellen, c’était tout le temps portugais et anglais. Maintenant, je ne parle plus beaucoup portugais ici. Mais mon français est bon car je progresse vu que je dois le parler. C’est une bonne chose. Je comprends déjà pas mal de choses après trois années en France. Ça va encore s’améliorer au fil du temps ».