Florian Brunet : « Je suis dans le mouvement Ultra depuis que j’ai 15-16 ans, et je n’ai jamais été témoin d’un comportement, ou d’un acte, ou de paroles homophobes »

ultramarines virage sud

De passage ce soir dans l’After, Florian Brunet, porte-parole des Ultramarines des Girondins de Bordeaux, s’est exprimé sur la soit-disant homophobie dans les tribunes françaises.

« L’homophobie dans les tribunes françaises n’existent pas. Alors, effectivement en 2019, et nous, c’est quelque chose qu’on a totalement éradiqué à Bordeaux, le terme ‘P*’, c’est quelque chose qui est discriminant, qui est insultant, qui peut blesser un homosexuel. Mais ‘enc***’, il faut arrêter… D’où ‘enc**’ est homophobe ? Ensuite, on met en avant une soi-disant homophobie. Les Magics à Saint-Etienne qui tous les ans font une énorme collecte pour lutter contre le cancer, nous qui tous les ans faisons des actions sociales, plein de groupes ultras font des actions sociales perpétuellement… Qui en parle ? Qui en parle ? Là, une prétendue homophobie… Je suis dans le mouvement Ultra depuis que j’ai 15-16 ans, et je peux vous dire que je n’ai jamais été témoin d’un comportement, ou d’un acte, ou de paroles homophobes. Je n’ai jamais vu ça. Par contre, j’ai vu de la tolérance, des gens de toutes les couleurs se mélanger, de tous les milieux sociaux… J’ai vu aussi des actions sociales à Bordeaux, à Saint-Etienne et ailleurs. Ça, personne n’en parle ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des