Gaëtan Huard : « Il faut être techniquement très propre pour aller vite et enchaîner, et il faut qu’il y ait du mouvement aussi »

Benoit Costil et Edson Mexer

Gaëtan Huard, qui a commenté Bordeaux-Montpellier pour beIN Sports, s’est rendu compte comme tout le monde que les Girondins étaient gênés lors de leur première relance par le pressing de Montpellier.

« Les adversaires observent, voient comme ça se passe, il y a la télé maintenant. Les matches, on les recoupe, on regarde toutes les situations de l’adversaire. Et ils se sont aperçus que les bordelais étaient en difficulté quand ils repartent de derrière, quand ils sont pressés […] Quand c’est difficile de trouver des passes intermédiaires, des fois il faut allonger, aller à la lutte sur les deuxièmes ballons. Il faut renverser les situations et en première mi-temps, les bordelais ont subi […] Il y avait de la peur aussi, celle de rater la transmission et de se faire intercepter. Il faut être techniquement très propre pour aller vite et enchaîner, et il faut qu’il y ait du mouvement aussi, donc des automatismes […] Il y a de la fébrilité, on veut mettre de la justesse et de la confiance. On n’est pas en confiance totalement côté bordelais par rapport au revers de la première journée ».

Puis le consultant donna son avis sur ce match nul (1-1).

« Il y a eu une bonne réaction en seconde période, avec la remise en place de la tactique et l’entrée de Josh Maja qui a beaucoup apporté, qui a marqué. C’était important de ne pas perdre pour l’une et l’autre équipe, mais c’est vrai que quand tu joues chez toi tu dois faire le plein. Mais Montpellier est une belle équipe ».

BeIN Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des