Patrick Favier : « Il y a un gros effort pour l’équipe première des Girondins »

Féminines

Patrick Favier s’est exprimé sur l’augmentation des moyens de la section féminine par les dirigeants américains des Girondins de Bordeaux et qui devrait leur permettre de se développer plus rapidement.

« C’est quasiment un doublement du budget, avec un recrutement important, des internationales comme Charlotte Bilbault qui était dans le groupe des 23 de l’équipe de France au Mondial, Ouleymata Sarr anciennement attaquante de Lille et qui était potentiellement éligible au Mondial. Estelle Cascarino, la sœur jumelle de Delphine aussi. On attend aussi Ines Jaurena qui a quatre sélections, et la prodige américaine Khadidja Shaw qui parait-il est une joueuse absolument fantastique. Il y a un gros effort pour l’équipe première des Girondins. Après, c’est aussi un des paramètres du développement du foot féminin : quand les gens vont passer du Mondial au championnat de France, il y a quand même un écart très important et c’est un championnat très inégal. Bordeaux a terminé quatrième du dernier championnat, Montpellier le troisième était à cinq points devant Bordeaux et était à seize points du deuxième. Il y a un écart énorme entre l’OL et le PSG, et puis les autres et il y a aussi un niveau de jeu qui est très inégal. Il ne faut pas s’attendre à retrouver la qualité qu’il y avait en Coupe du Monde parce que la structuration du championnat de D1 est récente et la densité de niveau n’y est pas. Mais effectivement, les efforts que vont faire Bordeaux et que vont faire d’autres clubs, doivent permettre de densifié ce niveau et de présenter une compétition de plus en plus attrayante ».

Sud Ouest

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des