Nicolas Morin : « Quand on n’a pas de pétrole, il faut des idées, Bordeaux a des réseaux »

Paulo Sousa et Eduardo Macia

Nicolas Morin a donné son avis sur l’an possibilité de voir les Girondins de Bordeaux revenir jouer les premiers rôles en Ligue 1 sans trop dépenser sur le marché des transferts cet été.

« Dépenser beaucoup d’argent n’est jamais une garantie de réussite sportive. On peut penser que si Bordeaux ne dépense pas beaucoup il ne sera pas compétitif, mais voilà, il y a des recruteurs qui sont arrivés à Bordeaux, des entraineurs comme Paulo Sousa et aussi Eduardo Macia qui ont des réseaux. Quand on n’a pas de pétrole, il faut des idées. Les Girondins ont des réseaux et ils vont devoir résoudre l’équation difficile d’avoir moins d’argent mais des ambitions sportives élevées ».

France 3 Aquitaine

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des