Daniel Riolo : « Si vous êtes un club du Top7, qui vous mettez comme entraineur français ? »

Daniel Riolo

Daniel Riolo a donné son ressenti sur le fait qu’il y ait la saison prochaine 5 entraîneurs étrangers à la tête des clubs de Ligue 1, dont les Girondins de Bordeaux avec Paulo Sousa.

 « Aujourd’hui, tu as un tas de dirigeants, au moment de savoir avec qui ils vont construire leur nouvelle aventure ou leur nouveau projet, sont un petit peu coincés. En fait, il y a une pénurie chez les entraîneurs français. Il n’y en a quasiment, plus, tu as l’impression que tu as fait le tour. Aujourd’hui, on est dans une époque où l’image que va avoir le coach compte aussi, et en découle l’impact qu’il aura sur le vestiaire. Willy Sagnol, qui a essayé de se lancer en France et qui a eu des difficultés à Bordeaux, qui aujourd’hui ne travaille plus, là où il a raison c’est que même si le mec essaye de bosser, essaye de venir avec son staff, il va se heurter à des choses. D’abord on a le sentiment légitime que l’entraineur français va être pris un peu pour une baltringue par rapport à l’étranger, qu’on va plus respecter l’étranger par rapport à lui. Qu’avec Président, on va avoir du mal à lui imposer un staff complet. Et il y a donc aussi après un truc d’image et d’histoire qui dit que sur les 20-30 dernières années, il y a pénurie d’entraineurs français qui ont eu des résultats, qui ont une bonne image, etc. Aujourd’hui, c’est une machine à laver : tu perds ton poste, tu vas dans les médias, tu récupères un poste, tu es limogé, tu reviens dans les médias etc… Et donc, si vous êtes un club du Top7, qui vous mettez comme entraineur français ? ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des