Lilian Laslandes : “Certains allaient un petit peu plus loin dans la nuit mais après, les premiers sur le terrain à l’entraînement, c’était nous”

    Lilian Laslandes

    Lilian Laslandes, malgré les années, a conservé de très bonnes relations avec ses anciens coéquipiers qui ont remporté le titre avec lui. “Quand on se revoit, de suite on reparle de cette année-là, des anecdotes de l’époque pendant les stages, la saison… Il fallait le vivre pour pouvoir le croire et c’est ce qui nous lie aujourd’hui”.

    François Grenet avait glissé une anecdote à son sujet dans une interview accordée à l’Equipe sur les sorties en soirées où il pliait des rugbymans. “Après les matchs, on ne s’est jamais caché. On avait notre train-train habituel. On se retrouvait toujours au restaurant à 7–8 joueurs. Ça faisait une vie de groupe. Bon après, certains allaient un petit peu plus loin dans la nuit mais après, François l’a dit, les premiers sur le terrain à l’entraînement, c’était nous. Ça nous est tous arrivé de finir à 4–5 heures du matin…”.

    Sud Ouest