Ulrich Ramé : “Il pouvait dégoupiller mais il avait une parfaite maîtrise de l’ensemble de ses coéquipiers”

    Michel Pavon joueur Bordeaux

    Ulrich Ramé a dû donner le joueur qui l’a le plus impressionné en 1999, lors de la saison du titre de Champion de France des Girondins de Bordeaux.

    “Michel Pavon a été un exemple pour moi dans son attitude, ses relations, son rôle de capitanat. Il pouvait dégoupiller mais il avait une parfaite maîtrise de l’ensemble de ses coéquipiers. Lui, comme d’autres, a su pousser les coups de gueule quand il fallait. Elie (Baup) avait aussi une connaissance parfaite des uns et des autres, savait comment additionner les caractères, gérer les moments de tension, créer de la dynamique car tout n’a pas été rose. Je me souviens du quart de finale de Coupe UEFA à Parme (6–0, le 16 mars 1999) : il a fallu parfois rebondir sur de gros échecs”.

    Sud Ouest