Alou Diarra : « A Bordeaux, j’étais en pleine possession de mes moyens, je n’avais peur de rien »

Alou Diarra étirements Bordeaux

A quel moment Alou Diarra s’est senti le plus fort dans sa carrière ? Voici la réponse du principal intéressé. « À Bordeaux, de 2008 à 2010. J’étais en pleine possession de mes moyens. Je n’avais peur de rien, que l’on se déplace à Turin contre la Juve (1-1 en phase de groupes de la C 1) ou à Munich face au Bayern (2-0). On les a battus deux fois (2-1 à Bordeaux). Le coach me faisait confiance, je me sentais costaud en sélection. L’environnement était parfait. Un cadre idéal, des grandes ambitions. Je souffre en voyant les résultats du club cette saison. À mon époque, je n’y venais pas pour me reposer. À Marseille, c’était un contexte à part. Je ne le regrette pas non plus. On a fait un beau parcours en Ligue des champions (élimination en quarts de finale par le Bayern Munich, 0-2, 0-2). Et après, une saison super délicate. J’évoluais dans un des groupes les plus forts, mais on ressentait la concurrence entre l’entraîneur (Didier Deschamps) et le directeur sportif (José Anigo) ».

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des