Alou Diarra : « Knysna, ma plus grande honte, on a été solidaires dans la connerie »

FOOTBALL/MISCS/FRANCE TRAINING IN CLAIREFONTAINE

Dans les colonnes de l’Equipe, Alou Diarra s’est exprimé sur le plus mauvais souvenir de sa carrière. « Knysna. Ma plus grande honte. Il y avait tellement de signes annonciateurs que le pire pouvait arriver. Déjà, la main de Thierry Henry en qualifications (en barrages retour contre l’Eire, 1-1 a.p.). Sa remise en question. L’ambiance très particulière au sein du groupe. Les tensions. Les changements de statut. La préparation incompréhensible, avec 30° C en Tunisie, à la Réunion, puis le froid en Afrique du Sud. On n’était pas préparés à ce choc thermique. Les incohérences au niveau de la Fédération. Les choix étranges. Il fallait du changement. C’est dommage avec tous ces talents. On n’est pas fiers de ce qui s’est passé. Tous ne le voulaient pas. On a été solidaires dans la connerie. J’espère qu’on oubliera, même si cela ne semble pas possible. Quand je vois les Bleus d’aujourd’hui, je suis tellement content. Il s’est passé des choses terribles : on a tous été solidaires pour suivre le mouvement. On n’en parle jamais entre nous. L’abcès est déjà crevé ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des