Saïd Ennjimi : « La ville de Bordeaux était parfaitement paramétrée pour recevoir le Mondial, soit à Chaban-Delmas, soit au Matmut Atlantique… »

asseyi

La Coupe du Monde féminine de Football aura lieu en France du 7 juin au 7 juillet. Mais la région Nouvelle Aquitaine ne sera pas à l’honneur pendant cette compétition puisqu’aucune rencontre n’aura lieu à Bordeaux, que ce soit au Matmut Atlantique ou au Stade Chaban Delmas. Arielle Piazza, l’adjointe au maire chargée des sports, s’est exprimée sur le sujet auprès de Sud Ouest. « Bien sûr que Bordeaux s’est portée candidate. On a déposé un dossier […] On a porté notre candidature jusqu’au bout, avec sérieux ». Seulement, au sein du Comité d’organisation du Mondial, on assure qu’aucune ville du sud-ouest de la France n’a déposé de dossier. Bordeaux n’aurait manifesté son intérêt qu’en 2016 alors que tout était déjà bouclé.

Sur le même sujet, Saïd Ennjimi, le patron de la Ligue de Football  Nouvelle-Aquitaine, a son avis sur le sujet. « Je pense que c’est sur le plan politique que l’on n’a pas été assez pertinent, pas assez bon. La ville de Bordeaux était parfaitement paramétrée pour recevoir le Mondial, soit à Chaban-Delmas, soit au Matmut Atlantique. On n’a pas été aussi persuasifs qu’on aurait dû l’être ».

Sud Ouest

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des