Gaëtan Huard : « Il faut avoir des jeunes, mais aussi une colonne vertébrale d’anciens, le staff ne pourra pas botter les fesses de tous les joueurs »

Paulo Sousa et staff

Gaëtan Huard espère que les Girondins de Bordeaux vont s’appuyer sur Benoit Costil, Jules Koundé, Pablo ou encore Nicolas De Préville la saison prochaine. Mais il sait, comme tout le monde, qu’il y aura beaucoup de mouvements.

« Il y aura des chantiers dans toutes les lignes. On ne peut pas avoir un milieu de terrain comme l’actuel, beaucoup dans la récupération. Il faut aussi de la création, des joueurs qui font le décalage ou la différence. Il est obligatoire aussi d’avoir un attaquant à 15 buts minimum. Dans le système de Paulo Sousa, les latéraux jouent aussi un rôle prépondérant. Mon cheval de bataille est qu’il faut avoir des jeunes comme les dirigeants le souhaitent – la formation est obligatoire par rapport aux différences de budget – mais aussi une colonne vertébrale d’anciens. Au quotidien, le staff ne pourra pas botter les fesses de tous les joueurs. Ce qui me surprend aujourd’hui, c’est l’irrégularité mentale. Pour jouer le haut de tableau, il y a besoin aux postes clé des joueurs habitués (à le faire) ».

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des