Christophe Monzie : « Il a été suicidaire de se séparer de Lukas Lerager et Gaëtan Laborde, on a laissé partir des tauliers »

Lukas Lerager

Christophe Monzie s’est exprimé sur les joueurs qui, pour lui, ont manqué aux Girondins de Bordeaux cette saison.

« Il a été suicidaire de se séparer d’un garçon comme Gaëtan Laborde ou même de Lukas Lerager. C’était suicidaire sur le plan sportif parce que de toute façon, c’était de ne pas penser qu’on pouvait risquer de quantité, de matériel, de joueurs, qui n’avaient pas été blessés mais dont on savait qu’ils étaient diminués… Andreas Cornelius par exemple nous l’a dit lui-même, lorsque Bordeaux jouait tous les trois jours, lui ne le pouvait pas ! Il se savait diminué, blessé, et ça a fini par lâcher. Il y a eu la blessure de Pablo qui, lorsqu’il n’est pas là, est difficilement remplaçable. Heureusement qu’avec Vukasin Jovanovic on a réussi à tourner mais là aussi, Igor Lewczuk a été blessé… On aurait dû prévoir ça. On aurait dû se douter qu’avec une saison à plus de 50 matches, il y aurait des blessés, et malgré ça on a laissé partir des tauliers. Lukas Lerager était un taulier, Gaëtan Laborde aurait pu l’être si on lui avait donné sa chance, et je crois que sur le peu de matches qu’il avait joués en début de saison, il avait montré qu’il avait largement la place dans cette équipe. On est peut-être aujourd’hui en train d’en payer le prix ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des