[J37] Les Tops-Flops Girondins4Ever après Bordeaux-Reims

    Maxime Poundjé

    Après les notes, voici les Tops-Flops des Girondins après Bordeaux-Reims.

    Les Flops

    Maxime Poundjé (-10/10) : En-dessous de tout. Horrible. Néfaste. Nullissime en défense, inoffensif en attaque. Catastrophique. Avec un -10/10, il s’en sort bien. Aucune intelligence tactique, pas concentré… Bref, pas le niveau de la Ligue 1, même pas de la Ligue 2. Pris en début de match sur le centre amenant le but rémois, il n’est pas au repli à la 9ème minute, et en dilettante sur toutes les actions de la première période, complètement perché et ailleurs. Absent sur la frappe de Cafaro à la 36ème où il a 20m de retard. Il veut même marquer de la tête à la 73ème des 20m, sur une chandelle. Une caricature. Il ponctue cette brillante prestation par une frappe au-dessus du stade, sans conviction ni talent, à la 95ème. Eh, Paulo, nous aussi on aime le club, mais on a au moins la décence de ne pas entrer sur un terrain de Ligue 1 et d’expliquer qu’il s’agit de notre sport, notre “travail”.

    Yacine Adli (3/10) : C’est un bon gamin, avec du talent. Le problème, c‘est qu’il n’a pas le physique ni la vitesse d’exécution, encore, pour la Ligue 1. Et encore moins les joueurs autour de lui pour le faire briller. Trop lent dans tout, et pas forcément le coffre pour durer toute une rencontre. Mais contrairement au « joueur » juste au-dessus, il y a du potentiel et du ballon.

    François Kamano (3/10) : Mis à part sa barre à la 34ème minute (qui est la meilleure occasion du match pour les Girondins d’ailleurs, rappelons-le), il a été transparent. De sortir en demandant des encouragements plutôt que des sifflets, après cette seconde partie de saison catastrophique, il ne faut vraiment pas avoir d’honneur et de fierté, et être complètement dans un monde parallèle.

    Le Top

    Youssouf Sabaly (6/10) : Il a été le seul à se dépenser, à donner, à provoquer. Le jeu a longtemps penché uniquement de son côté mais en même temps, voyez ce qu’il y avait à gauche… L’international sénégalais a été beaucoup sollicité, sans avoir de soutien. Alors, il a souvent tenté de faire la différence seul, et fit quelques bons centres. Il est le bordelais qui a apporté le plus le danger comme ce slalom à la 80ème où personne n’est à la réception de son centre…