Philippe Fargeon : “Il faut un travail de fond sur l’histoire du club, il faut commencer par là”

    Salle des Trophées Matmut Atlantique

    Dans son discours Paulo Sousa évoque souvent l’importance de l’identité Girondins de Bordeaux. Philippe Fargeon est séduit justement par les propos de l’entraîneur bordelais. “C’est pour ça qu’il me plaît cet entraîneur, parce que son discours me plaît. Mais il faut que ce discours soit suivi d’actes. Il existe une salle aux trophées, avec des photos des internationaux qui ont porté le maillot des Girondins de Bordeaux : c’est la première chose à montrer aux jeunes qui arrivent. Et c’est vrai que si on veut que le public se ré-accapare le club, il faut que ce club se ré-accapare le public aussi. Et je ne pense pas que Jean-Pierre Papin, en tant qu’ambassadeur, soit pour les vrais supporters des Girondins dans la liste des 20 joueurs qui ont marqué l’histoire du club. Tant mieux si la démarche est lancée, mais il faut un travail de fond sur l’histoire du club. Quand je suis arrivé aux Girondins, tout autour du stade, il y avait les anciens que je ne connaissais pas mais que j’ai appris à connaître, parce qu’on m’a dit : « Tu vois, lui, il a porté le maillot, en 1950, il a fait ça, … ». Après quand vous le revoyez, vous savez que vous êtes en face de quelqu’un qui a porté le maillot des Girondins comme vous. Ces petites choses à mettre en place sont la base de la reconnaissance et pour que les joueurs se battent pour le maillot, il faut commencer par-là !”.

    Retrouvez l’intégralité de l’interview en Une de Girondins4Ever