Philippe Fargeon : « Il nous faudrait un numéro 10 et deux latéraux qui montent haut »

Philippe Fargeon

Bordeaux recrutera certainement à tous les postes cet été, comme l’a expliqué Paulo Sousa en conférence de presse. Pour Philippe Fargeon, il faudrait d’abord s’axer sur un numéro 10 et sur des latéraux. « Après c’est aussi une question de finances aujourd’hui, on ne connaît pas vraiment le budget alloué par le club pour pouvoir recruter, ça dépend du nombre de départs, etc. Je pense que ce qui pourrait être intéressant pour un club comme les Girondins de Bordeaux, c’est de pouvoir faire avec des jeunes effectivement et surtout de les garder plus d’un an. Les garder 5-6 ans comme certains clubs le font. Ne pas céder aux chants des sirènes et les faire partir à partir du moment ils ont fait cinq matches en pro, mais peut-être les garder pour avoir un collectif plus important. Après, cela fait des années qu’on a mis en place un système de jeu sans numéro 10. On a quand même eu des numéros 10 à Bordeaux qui ont été intéressants. Même si ce n’est pas le jeu habituel que l’on propose avec un vrai 10, le fait qu’on n’en ait pas ne donne pas la possibilité de modifier son système de jeu. Donc il nous faudrait ça. Et puis aussi des latéraux qui montent, car on a toujours eu des latéraux qui montent haut aux Girondins. Il faut donc pérenniser et perdurer dans cette optique ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview en Une de Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des