Carlos Henrique : “Dans le tunnel du Stade de France, il m’a chauffé et j’étais prêt à en découdre”

    Cris

    Carlos Henrique ne garde pas un excellent souvenir de ses rencontres avec un joueur en particulier, Cris le lyonnais. On se souvient particulièrement de sa hargne lors de la finale de coupe de la Ligue en 2007 où il donne la victoire aux bordelais et où il mime sa fameuse mitraillette. “Cris. Avec lui, c’était toujours chaud. Il voulait m’intimider et moi, je n’étais pas du genre à baisser la tête. Il n’y avait aucune solidarité brésilienne. (Rires.) Une fois, on a failli se battre dans le tunnel du Stade de France, à la mi-temps de la finale Bordeaux-Lyon (Coupe de la Ligue 2007, 1-0, but de… Henrique, 89e). Il m’a chauffé et j’étais prêt à en découdre. Plus tard, Éric Bedouet (préparateur physique) m’a dit que ç’avait été le tournant de la finale. Mes équipiers s’étaient inspirés de ma niaque et ç’avait fait la différence selon lui”.

    L’Equipe