Christophe Monzie : “Ça parait beaucoup moins surprenant quand on sait que le délégué à la vidéo était un certain Frank Schneider…”

    bandicam 2019-05-12 18-49-27-783

    Christophe Monzie estime que l’arbitrage a été un peu trop sévère lors de la rencontre entre Lille et Bordeaux et que les cartons ont été distribués un peu trop facilement, surtout celui de Pablo Castro, d’autant plus que la VAR n’est pas intervenue sur ce fait de jeu.

    « J’ai trouvé que le nombre de cartons n’était pas tout à fait en accord avec la tonalité générale du match. Ça a été physique, certes, mais ça ne justifiait pas cinq cartons jaunes du côté bordelais. Ce n’était pas un match brutal […] Sur les deux dernières expulsions dont il a fait l’objet cette année Pablo, aucune n’est justifiée sur le fond. Je dis bien sur le fond, parce que sur la forme contre Marseille il n’avait pas à se venger mais c’est lui qui avait été victime de la faute. Quant à Lille, il va falloir quand même qu’on m’explique si le tacle est autorisé dans le football… S’il y a un geste défensif qui est parfait sur cette action, c’est bien celui de Pablo. Que Monsieur Lesage mette un carton rouge direct sur cette action sans recourir au VAR, cela peut paraitre surprenant. Ça l’est beaucoup moins si le délégué à la vidéo était un certain Frank Schneider, ceci expliquant cela… Mais je trouve que ce carton est une hérésie. Bordeaux n’avait pas besoin de ça, la défaite se profilait. Il va falloir codifier ça, il aurait fallu le laisser filer au but, au moins Pablo aurait terminé la saison. Et on aura besoin de lui contre Reims… Cela dénote que les arbitres n’ont jamais joué au football. S’il prend deux matches, sa saison sera terminée. Il y aura eu quand même beaucoup de faits de jeu sur l’arbitrage sur cette phase retour, défavorables aux bordelais ».

    Frank Schneider a arbitré cette année Guingamp-Bordeaux avec un penalty litigieux sifflé contre Bordeaux, Montpellier-Bordeaux, ou encore Bordeaux-Paris.

    ARL FM

    Retranscription Girondins4Ever