Carlos Henrique : « Il sortait tout le temps. Il avait besoin de danser, de boire, même seul dans sa chambre »

Souleymane Diawara portrait Girondins Bordeaux

Carlos Henrique s’est souvenu du joueur le plus fou qu’il a côtoyé lors de sa carrière de joueur. Un de ses anciens coéquipiers sous le maillot bordelais. « Le joueur le plus fou ? Souleymane Diawara, encore lui. Il sortait tout le temps. Il avait besoin de danser, de boire, même seul dans sa chambre. Après un match de Coupe de France qu’on a gagné péniblement, Laurent Blanc était furieux :  »C’est fini la fête, je ne veux plus que vous sortiez ! » Pendant plusieurs semaines « Souley » était triste, il avait mal à gorge, il ne jouait pas bien. Je lui ai demandé ce qu’il se passait. Il m’a dit : « Je ne sais pas, pourtant je suis sage, comme le coach l’a demandé… ». Jean-Louis Gasset est allé le voir pour l’autoriser à ressortir. Et on a retrouvé notre Souley ! ».

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des