Jaroslav Plasil : « Les organismes ne peuvent pas s’habituer d’une semaine à l’autre à ça »

Paulo Sousa et Jaroslav Plasil

Jaroslav Plasil a livré ses impressions sur le travail de Paulo Sousa depuis son arrivée aux Girondins de Bordeaux.

« Il a une idée du football. Il a un concept à mettre en place. Il y a des joueurs qui sont là et qui ne seront pas forcément là l’année prochaine. Il essaye, je pense, les joueurs sur lesquels il pourra compter et il voit sur qui il ne pourra pas compter […] Je pense que c’est l’évolution du football aussi qui fait ça. Il a cette philosophie-là, après c’est aux joueurs de l’interpréter du mieux possible sur le terrain. Mais c’est vrai que c’est assez positif de vouloir aller chercher l’adversaire, d’aller récupérer le ballon haut pour se créer des occasions peut-être plus facilement. Ce n’est pas évident de le mettre en place en un mois, un mois et demi ».

D’autant qu’il faut beaucoup d’intensité de la part des joueurs pour y arriver.

« C’est complètement différent des autres entraîneurs. Vous le voyez aux entraînements, il faut tout faire à fond. Maintenant, il faut aussi le faire en match. Forcément que les organismes ne peuvent pas s’habituer d’une semaine à l’autre à ça, mais je pense que petit à petit avec les semaines qui évoluent, on voit déjà la progression des joueurs ».

ARL FM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des