Luis Fernandez : « Moi, les fonds d’investissement, je ne suis pas contre »

investisseurs

Luis Fernandez s’est exprimé sur l’arrivée des fonds d’investissement en Ligue 1, comme aux Girondins de Bordeaux.

« Si on parle de ces investisseurs, quand ils arrivent dans des clubs, il faut qu’ils puissent établir le plus rapidement possible un projet qui entraine une certaine stabilité sur quelques années. Lille, je demande encore à voir parce que la saison dernière, ça a failli mal se finir avec les supporters. Donc je veux voir ce que ça va donner dans les années à venir. A Nice, des actionnaires sont partis et ils ont laissé le club et Patrick Vieira un peu dans une certaine difficulté pour recruter, avec des actionnaires qui n’étaient pas d’accord. Moi, les fonds d’investissement, je ne suis pas contre. La seule chose que je veux c’est que ces personnes qui arrivent dans des clubs comme Lille, Bordeaux, mettent des bonnes personnes aux bons postes. Généralement, ils amènent des personnes nouvelles à des postes dont celles-ci ne connaissent pas l’identité, qui ne connaissent pas le fonctionnement, et ça travaille différemment ».

Patrice Ferri, sur le sujet, ajouta.

« Je ne suis pas réticent à voir ces fonds d’investissement arriver. Si on veut avoir des clubs compétitifs, aujourd’hui ça coûte de plus en plus cher de monter des budgets… Après, c’est la cellule qui vraiment dirige. On a bien souvent du mal à savoir où est le pouvoir. Est-ce que c’est l’investisseur qui arrive qui a le pouvoir, ou est-ce qu’il y a une cellule qui est mise en place et qui a totalement la possibilité de diriger et de prendre des décisions ».

BeIN Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des