Les Girondins se dirigent vers une des saisons les moins prolifiques en buts de leur histoire

    François Kamano et Jimmy Briand

    Avec 33 buts marqués en 35 journées, l’attaque bordelaise se positionne à la 13ème place des attaques en Ligue 1. À sa place en toutes sommes et il y a donc pire que les Girondins. Mais avec un ratio de 0,94 but par match, cela pourrait devenir la saison avec la pire attaque de l’histoire du club au scapulaire. Comme nous le rapporte Sud Ouest, depuis l’après-guerre, seules deux équipes des Girondins ont terminé une saison de Ligue 1 ou de Division 1 avec un ratio inférieur à 1, en 2004-2005 avec un ratio de 0,97 but par match et en 1990-1991 avec 0,89. On peut donc éviter de battre ce record en marquant deux buts lors des trois dernières rencontres de Ligue 1. Mais cette saison, trouver le chemin des filets reste très compliqué comme en témoignent les 16 rencontres sur les 35 où les bordelais n’ont pas marqué concédant 5 nuls et 11 défaites dont 7 sur le score de 1-0.