Benoit Costil : “Mathématiquement, il y a toujours une menace. Où est-ce qu’on serait avec un mois en plus ?”

    Benoit Costil

    Benoit Costil s’est exprimé sur le fait que les Girondins de Bordeaux, à trois journées de la fin, n’avaient plus que 8 points d’avance sur le barragiste.

    « Huit points à trois journées de la fin, ce n’est pas rien non plus… Mathématiquement, il n’y a rien d’acquis, il y a toujours une menace. Je dirais qu’on dramatise un peu tout après ce match avec notre prestation. J’ai aussi envie d’être positif mais malgré tout, heureusement que la saison s’arrête dans trois matches, parce qu’où est-ce qu’on serait avec un mois en plus… ? Il faut s’accrocher, repartir de l’avant, montrer un autre visage dès le week-end prochain à Lille. Et puis voilà… Il y a du travail au quotidien. Le problème, c’est nous, les joueurs ».

    GoldFM

    Retranscription Girondins4Ever