Olivier Auriac : “Quand tu y passes un tiers de ta jeunesse, forcément que c’est un club qui me tient à cœur…”

    Olivier Auriac

    Olivier Auriac, même s’il n’a pas signé son premier contrat professionnel aux Girondins de Bordeaux, garde un attachement fort à son club formateur.

    “C’est toujours un club particulier pour moi. Quand tu passes un tiers de ta jeunesse là-bas, forcément que c’est un club qui me tient à cœur. Je connais encore beaucoup de monde au club. Quand je les vois à Angers, ça me fait plaisir. Je continue forcément à suivre, peut-être un peu moins qu’avant mais j’ai toujours un regard sur le club […] Le rachat des Girondins ? Je n’ai pas forcément d’avis, il faut laisser le temps au temps, on verra ce qu’il va se passer. Ils vont apporter un peu de sang neuf, de nouvelles méthodes. C’est compliqué de donner un avis aujourd’hui, il faut leur laisser du temps…”.

    Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI sur Girondins4Ever