Nuls, vous nous faites honte

chèvres

Retour des vestiaires et première grosse occasion pour les angevins à la 51ème avec Bahoken lancé dans le dos de la défense. Il se retrouve en face-à-face avec Benoit Costil mais tergiverse un peu trop sur son contrôle et manque complètement son tir. Toujours 0-1 pour les angevins mais grosse frayeur pour les bordelais. 55ème minute, enfin une occasion bordelaise et le premier tir cadré de la rencontre. Centre de Maxime Poundjé côté gauche vers Yassine Benrahou, qui reprend de la tête mais c’est trop timide pour tromper Boucher. Premier changement côté bordelais à la 59ème minute de jeu avec la sortie de François Kamano, qui aura été très discret si on peut dire cela comme ça, pour l’entrée de Jaroslav Plasil. 68ème, centre de Maxime Poundjé dans la surface, Jimmy Briand place sa tête en déviation mais le gardien angevin capte le ballon sans problème. Dans la foulée, deuxième changement bordelais avec la sortie d’Otavio et l’entrée de Yacine Adli. Nicolas De Préville s’excentre sur le côté droit de l’attaque et met un petit ballon piqué dans la surface. Le ballon est repoussé par la défense d’Angers et Toma Basic s’essaye à une reprise mais sans succès. Le milieu croate cède sa place après l’action remplacé par Zaydou Youssouf (75ème).

Une prestation indigeste, sans envie, sans idées, sans occasions, sans but, sans talent. Bref une prestation à l’image de cette équipe qui aura eu raison de 3 entraineurs en une année et demie et le 4ème ne démarre pas avec le meilleur bilan que l’on ait connu jusqu’ici. Tout ça aussi pour dire que le maintien, même s’il reste une grosse marge et heureusement, n’est pas assuré mathématiquement.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des