Philippe Malige : “Quand il y a un joueur qui manque de respect à l’arbitre, il faut que les sanctions soient exemplaires”

    Benoit Bastien, Vukasin Jovanovic, Benoit Costil

    Philippe Malige, ancien arbitre de Ligue 1 et Ligue 2, s’est exprimé sur la pression que les joueurs pouvaient infliger à l’arbitre lors d’une rencontre, tout en revenant également au cas Vukasin Jovanovic qui a pris deux matches de suspension.

    « On ne peut pas aligner huit joueurs parce qu’il y en a huit qui viennent vous entourer. La première arme de l’arbitre, c’est sa personnalité, sa gestuelle, ses paroles, son regard qui sont ses premiers outils. Mais malheureusement, ça ne suffit pas dans quelques cas, et du coup il va mettre un avertissement ou au plus virulent, ou au premier qui arrive. L’arbitre est un peu prisonnier de la situation, il ne peut pas mettre un avertissement à huit joueurs […] Quand il y a un joueur qui manque de respect à l’arbitre, il faut que les sanctions soient exemplaires pour dissuader les autres de faire la même chose. Vukasin Jovanovic, je me rappelle de l’action, je l’ai vue. Il a pris deux matches ferme, c’est à vous de me dire si c’est dissuasif pour arrêter. Il y a deux solutions, où l’arbitre n’entend pas, parce qu’avec les caméras on entend tout aujourd’hui, mais peut-être que l’arbitre n’a pas le regard sur le joueur… Il y a le fait que l’arbitre ne peut pas le voir. Et cela peut arriver, même si ça doit être très rare, qu’un arbitre ne prenne pas ses responsabilités. C’est à lui que j’en voudrais et pas celui qui les a prises ».

    GA, RIG

    Retranscription Girondins4Ever