Didier Tholot : « C’est vrai qu’en France je n’ai pas eu l’occasion de pouvoir coacher une équipe importante en L1, mais… »

Didier Tholot

Didier Tholot peut aujourd’hui être parfois catalogué comme un « pompier de service » par certains, mais ce n’est pas vraiment le cas. C’est surtout qu’on n’a malheureusement pas encore donné la chance à l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux de prouver sa qualité en Ligue 1.

« Je ne pense pas avoir cette… Oui parce que je suis allé à Nancy à 7 matches de la fin et qu’on a réussi à se sauver, que je suis allé quand ils étaient derniers et qu’on s’est sauvé. Mais c’est vrai qu’en France je n’ai pas eu l’occasion de pouvoir coacher une équipe importante en Ligue 1 mais finalement, j’ai quand même deux coupes suisse et je peux vous dire que gagner la coupe suisse, ce n’est pas non plus facile. J’ai un parcours européen, une qualification en 16ème de l’Europa League dans un groupe où il y a Bordeaux, Liverpool, Rubin Kazan et Sion, alors qu’on ne devait jamais se qualifier. Ce sont des périodes où on m’a appelé pour redresser la barre et on y laisse beaucoup d’énergie. Après, il se passe qu’on doit peut-être recruter un peu plus pour pouvoir avoir des ambitions supérieures mais on ne décide pas toujours de tout dans le football. Oui on y laisse beaucoup d’énergie. J’ai fait des saisons à Châteauroux où ça s’est bien passé. Ça s’est réduit ces derniers temps sur une situation de pompier mais je préfère entrainer une bonne année sympathique et tranquille et essayer de monter l’équipe le plus haut possible. Il y a eu Libourne Saint-Seurin aussi où on est parti de National et on est monté avec le plus petit budget. C’est dommage que ce club ne soit pas resté à ce niveau-là. Parce que je pense que si on avait pu trouver un partenariat à ce moment-là avec les Girondins de Bordeaux, que l’on n’a pas trouvé mais je pense que c’est important pour les Girondins d’avoir un club partenaire en Aquitaine où on a une pépinière à côté, où finalement les talents comme par exemple Lees-Melou qui jouait au Cap Ferret, ça permet au club de garder une identité ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des