Benoit Costil : « Apparemment il était en tête à tête mais moi j’ai vu qu’il était à 30 mètres de lui. C’est un long tête à tête… »

Arbitre assistant

Benoit Costil s’est exprimé plus longuement en zone mixte sur la défaite des Girondins de Bordeaux à domicile face à Lyon.

« On fait des petites erreurs, et on le paye cash en ce moment. Face à une belle équipe de Lyon, c’est difficile… Vuka ? Je peux le comprendre. Il s’exprime en anglais sur le terrain. Comme je l’ai dit à l’arbitre, récemment on avait un petit problème par rapport aux arbitres, c’était avec Lukas Lerager qui s’exprimait en anglais. Et quand on s’exprime en anglais, ça rend tout de suite plus agressif. Les termes qu’il a pu employer, je pense que sur les terrains anglais on l’entend dix fois par match. Vous allez à Paris ou dans n’importe quel club, les mecs parlent dans leur langue et ça rend tout de suite plus agressif. Ça l’a touché. Apparemment il était en tête à tête mais moi j’ai vu qu’il était à 30 mètres de lui. C’est un long tête à tête… Après quoiqu’il en soit, sans enfoncer qui que se soit, j’ai envie de dire que si on doit faire des erreurs et apprendre, c’est la saison. Cette fin de saison est faite pour nous faire progresser et évoluer pour la saison prochaine. Mais on connaît aussi la règle. On laisse l’action se jouer et la décision est prise par les arbitres avec un temps, pas de retard, mais un temps de réflexion par rapport à la VAR. On le sait, donc on ne doit pas réagir. On a été un peu naïf sur ce coup-là. On le paye cash ce soir. Mais qu’on fasse les erreurs sur cette fin de saison pour apprendre en vue de la saison prochaine ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des